Que se passe-t-il, lorsqu’on se retrouve brutalement le bec dans l’eau. On prend sa voiture, on part dans le Haut-Bréda. Et là, on a le temps de réfléchir à ce qui vient de se passer. Plus de marchés où vendre mes livres, je profite de cette retraite en bonne compagnie pour faire un petit bilan -pas comptable, sur la vie de bouquiniste. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *