Un « vieux bonhomme » boit un pastis, seul sur sa terrasse ensoleillée, au 7ème étage d’un immeuble. Il contemple les montagnes au loin, et offre son regard d’ancien sur un basculement brutal, sur une ville devenue dangereusement silencieuse. 

Ce que vous allez entendre, ou plutôt : écouter, est une ballade à facettes, une incitation à la rêverie créative, une ode à la méditation, face à ce péril invisible au nom de starlette de science fiction : COVID 19

Rejoindre la conversation

5 commentaires

  1. Merci Papé et toute l’équipe RFDF à demain sur les ondes humaines.
    Les genêts sont en fleur, les bourgeons commencent à se libérer.

        1. salut Pascal, oui tu pourras enregistrer un fichier audio avec ton téléphone. On s’appelle demain. Amitiés. Thom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *